Mansour, Nadia

(Maîtresse de conférences, Faculté d’économie et de gestion, Université de Sousse / Tunisie ; chercheuse invitée, Université de Salamanque / Espagne)

Dr Nadia Mansour est assistante à l’Université de Sousse, en Tunisie, et chercheuse invitée à l’Université de Salamanque, en Espagne. Ses recherches portent sur la finance, les banques, la macroéconomie et l’innovation. Elle est membre académique et ambassadrice de l’Institut de la communication de Grèce, membre du comité des conférences indexées, membre du comité éditorial de Taylor & Francis, IGI Global et Springer, et évaluatrice pour IGI Global, Emerald et Wiley. Elle a présenté plusieurs conférences scientifiques dans des congrès internationaux (France, Maroc, États-Unis, Turquie) et nationaux. Elle a également été oratrice principale et présidente de séance dans plusieurs conférences en Turquie, en Inde et aux Emirats arabes unis. Elle a publié plusieurs articles dans des revues classées et chapitres (IGI Global, Palgrave Macmillan) ainsi que des livres édités (Taylor & Francis, Springer).

Projet Ressources et durabilité 

Projet : Towards Sustainable Banking in the Maghreb Countries

Les pays du Maghreb, comme d’autres pays dans le monde, souffrent d’un manque au niveau du capital disponible et d’expérience qui a entravé l’adoption par les entreprises de technologies et de pratiques énergétiques durables et efficaces. Toutefois, certaines entreprises ont réalisé des centaines d’opérations de financement vert, entraînant des résultats financiers et environnementaux positifs pour elles-mêmes, les résidents et les communautés. Dans ce cadre, et selon la littérature disponible, nous pouvons constater les solutions suivantes :

  • Renforcer la capacité des banques partenaires à développer des produits de prêt et à évaluer les demandes de financement de projets énergétiques efficaces.
  • Aider les petites et moyennes entreprises à identifier les améliorations énergétiques rentables.
  • Pour la Tunisie, par exemple, mettre en œuvre un marketing stratégique pour promouvoir la Facilité de financement de l’économie verte-Tunisie (Green Economy Financing Facility – GEFF) auprès des banques, des entreprises et des associations professionnelles.
  • Travailler avec les fournisseurs d’équipements à haut rendement énergétique et maintenir un mécanisme pour promouvoir l’adoption de technologies à haut rendement énergétique.
  • Assurer le transfert de compétences aux institutions financières, aux ingénieurs locaux et aux entreprises pour soutenir le marché de l’énergie efficace dans les pays du Maghreb.

Donc cette étude va focaliser sur une analyse comparative entre les banques européennes et maghrébines au niveau de l’application des règles du développement durable (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance – ESG). Pour réaliser cette étude, il faut consulter des banques qui travaillent sur les crédits « verts », c’est-à-dire les banques qui encouragent l’investissement vert. Parmi celles-ci, par exemple, la Banque Nationale d’Agriculture de Tunisie soutient les investissements dans l’agriculture « saine ».

Contact : mansournadia[at]usal.es

Pour plus d’informations : Cliquez ici

Français