Cities in the Arab Imagination: Fiction, Reality, and Futurescapes

Atelier convoqué par Teresa Pepe, et organisé par Diana Abbani dans le cadre de l’atelier transrégional du MECAM, en collaboration avec l’Europe au Moyen-Orient – Le Moyen-Orient en Europe (EUME), et le Département des études culturelles et des langues orientales de l’Université d’Oslo.
Lieu : Forum Transregionale Studien, Wallotstr. 14, 14193 Berlin
Quand ? L’Atelier aura lieu les 14 et 15 mai 2024.
L’atelier vise à explorer la manière dont les villes arabes ont été conçues, envisagées et planifiées dans l’imaginaire arabe. Comme le théorise Fredric Jameson dans son essai fondateur The Future of the City, cela nécessite « une approche interdisciplinaire qui mobilise, à côté des domaines évidents (et anticipés) de l’architecture et de l’urbanisme, des disciplines aussi hétérogènes que la psychanalyse et la géographie, l’histoire et le commerce, l’économie et l’ingénierie, la biographie, l’écologie, le féminisme, les études régionales, l’analyse idéologique, les études classiques, les décisions juridiques, la théorie de la crise, et cetera » (2003).
Avec la participation de Rasha Abbas (indépendante, Berlin), Sanabel Abdelrahman (boursière EUME 2023/24), Ammar Azzouz (Université d’Oxford), Rasha Chatta (Freie Universität Berlin/MECAM Fellow 2021/EUME Fellow 2017-2021), Muhammad Jabali (indépendant, Berlin), Hanan Natour (Freie Universität Berlin), Katarzyna Puzon (Université Humboldt), Yahia Shawkat (10 Tooba, Le Caire/Berlin), et Loaay Wattad (EUME Fellow 2023/24).
Veuillez vous inscrire à l’avance via : eume@trafo-berlin.de (pour obtenir les détails de connexion pour les sessions hybrides).

Vous pouvez télécharger le programme ici 

Invitation à la conférence 2024 de la Fondation Max Weber à Istanbul

Qui ? Prof.Dr. Rachid Ouaissa Directeur du MECAM et le coordinateur du MECAM, le Dr. Julius Dihstelhoff.
Quand ? La conférence aura lieu les 14 et 15 mai à l’Institut d’Orient d’Istanbul.
La conférence est organisée par la Fondation Max Weber pour les instituts allemands de sciences humaines à l’étranger. De plus amples informations sur la conférence sont disponibles sur le lien suivant :Lien .
Le MECAM et son partenaire de réseau OIB ont conjointement soumis une proposition de panel sur le thème : “(Harmful) Entanglements & the MENA-Region : Perspectives sur la recherche universitaire, la solidarité et le monde de l’art”, qui met en lumière divers contextes dans lesquels des enchevêtrements nuisibles peuvent se produire dans la région MENA, en particulier dans la recherche universitaire, les conceptualisations de la solidarité et le monde de l’art.
Mr. Ouaissa et Mr . Dihstelhoff prévoient de s’exprimer sur le sujet suivant : “(Harmful) Entanglements ? Images du Maghreb dans la recherche universitaire allemande”. Leur contribution examine comment le Maghreb est souvent marginalisé dans le discours académique allemand, ce qui conduit en grande partie à des perceptions néfastes. Ils proposent une analyse des liens entre l’Allemagne et le Maghreb, en tenant compte des perspectives interdisciplinaires et des sources multilingues.
Pour plus d’informations sur le programme : Lien

Vous pouvez télécharger le programme ici 

lab24tunisiawebsite

Call for applications: Falling Walls Lab Tunisia 2024

L’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD) organise en collaboration avec le (MECAM) Merian Center for Advanced Studies in the Maghreb et l’ISEAHT (Institut supérieur tunisien d’études appliquées en sciences humaines), organise le “Falling walls Lab Tunisia 2024”.

Falling Walls Lab est un concours de pitch de classe mondiale, un forum de réseautage et un tremplin qui rassemble un groupe diversifié et interdisciplinaire d’étudiants et de professionnels en début de carrière en offrant une scène pour les idées révolutionnaires à la fois au niveau mondial et au niveau local.
Falling Walls Lab Tunisia invite les chercheurs et les professionnels talentueux à présenter leurs idées les plus innovantes. Les chercheurs, entrepreneurs et professionnels exceptionnels peuvent postuler au Falling Walls Lab Tunisia le 29 mai 2024, pour présenter leur idée en 3 minutes, en mettant en évidence une avancée qui aura un impact positif sur la science et la société. Le coordinateur académique du MECAM, Dr. Julius Dihstelhoff, sera membre du jury.

Vous pouvez télécharger l’Appel à candidatures pour le Falling Walls Lab Tunisia 2024 ici 

Extractivism Flying Academy “Global Extractivism: Actors and Cultures in Latin America” in Cuba

Prof. Dr. Rachid Ouaissa, un des deux directeurs du MECAM, sera présent à l’Extractivism Flying Academy “Global Extractivism: Actors and Cultures in Latin America” qui se tiendra à Havanna, Cuba du 19 au 22 Février 2024. La conférence s’interroge sur les matières premières qui gagneront en importance et sur les pays et/ou groupes de pays qui pourraient en bénéficier, tout en gardant à l’esprit qu’ils pourraient également faire partie des groupes perdants. Quelles dynamiques sociales et culturelles caractérisent les régimes extractivistes en Amérique latine ? Comment les changements imminents et futurs remettent-ils en question ces structures, institutions, représentations culturelles et habitus sociaux ? Quels sont les groupes sociaux qui deviennent les moteurs du changement et ceux qui bloquent ces processus? Et quelles sont les conséquences géopolitiques déjà prévisibles ?

Le Prof. Dr. Ouaissa participera à la Table ronde : « Lien entre CALAS – MECAM – Universidad de la Habana » le 19 Février de 16 :00 à 18 :00, tiendra une conférence sur “Franz Fanon et l’ordre mondial” le 22 Février de 12:00-13:30, ainsi que son intervention dans un panel intitulée “The Merian Center Initiative of the BMBF and inter-institutional linkages” le 23 Février de 9:30 à 11:30.

Télécharge le programme 

Conférence internationale: « Peace Building and Gender in Transitional Societies »

Co-organisée par l’Arab-German Young Academy of Sciences and Humanities (AGYA) et le MECAM, la conférence internationale “Peace Building and Gender in Transitional Societies” s’est déroulée dans les locaux du MECAM et dans la salle de conférence du campus de l’Institut supérieur des études appliquées en humanités de Tunis (ISEAHT) les 31.01.-01.02.2024. Des chercheurs.ses arabes et allemands et des membres de groupes de la société civile se sont réuni.es pour discuter des diverses questions relatives aux femmes vivant dans des zones touchées par des conflits, des contributions des femmes chercheuses dans les sociétés en transition et des initiatives liées à la promotion de la paix à travers l’éducation.
Télécharger le programme

Table Ronde « Chances et potentiels de la coopération universitaire tuniso-allemande dans les sciences humaines et sociales » organisée par le DAAD

Table Ronde « Chances et potentiels de la coopération universitaire tuniso-allemande dans les sciences humaines et sociales », lors de l’évènement sur la Coopération Universitaire Tuniso-Allemande dans les Sciences Humaines et Sociales, organisée par le DAAD Bureau Régional Tunis avec la participation de Julius Dihstelhoff, Coordinateur Académique du MECAM. Cette table ronde promet des discussions captivantes sur l’avenir des échanges internationaux dans les sciences humaines et sociales. Cette table ronde est modéré par Martin Lampprecht, lecteur du DAAD à l’Université de La Manouba.

Télécharger le programme et la description de l’évènement

  • Allocutions de bienvenue à la conférence de CrossArea : Doris Löhr (Présidente de CrossArea, Université de Bayreuth) ; Anna Steigemann (Présidente de DIMAS) ; Ulf Brunnbauer (Directeur de l’Institut Leibniz pour les Etudes de l’Europe de l’Est et du Sud-Est)
  • Présentation des études régionales à Ratisbonne lors de la conférence CrossArea par Paul Vickers (responsable du Leibniz ScienceCampus Europe et Amérique)

Photos: © Steffen Wippel, 2023

Conférence annuelle de CrossArea e.V. « Doing Area Studies in the Polycentric Condition »

Les études régionales, interrégionales et transrégionales importent ! Ce n’est pas seulement une partie inhérente du programme de recherche du MECAM, mais c’est également apparu à nouveau très clairement lors de la conférence annuelle de CrossArea e.V., l’association pour les études transrégionales, comparatives et globales. Cette année, la conférence a eu lieu les 16 et 17 novembre 2023 sous la thématique « Doing Area Studies in the Polycentric Condition » (Faire des études régionales dans la condition polycentrique) à l’Université de Regensburg, où elle a été accueillie par DIMAS, le département d’études interdisciplinaires et multiscalaires, et le Leibniz ScienceCampus « Europa and America in the Modern World » (Europe et Amérique dans le monde moderne). Le programme comprenait la présentation des études régionales à Ratisbonne, qui se concentrent sur l’Europe de l’Est et du Sud-Est et les études transrégionales ; la réunion des membres de CrossArea (Mitgliederversammlung) ; un panel de jeunes chercheuses et chercheurs ; une présentation de projet sur la création d’un portail scientifique interrégional, Cross//Area, pour les études globales et régionales ; et une table ronde sur la numérisation des infrastructures des archives. A l’instar du MECAM, les « transformations et frictions de la globalité dans le passé et le présent » sont des thèmes centraux de la recherche à Ratisbonne, et les études sociologiques et culturelles s’intéressent également aux questions relatives au Moyen-Orient, telles que la recherche sur les réfugiés dans les camps régionaux ou les villes européennes, l’internationalisme islamiste et les réponses internationales aux récentes attaques du Hamas contre Israël dans un monde polycentrique. Steffen Wippel, coordinateur d’un groupe interdisciplinaire de boursiers lors de la phase préliminaire et désormais responsable des publications du MECAM au GIGA │ IMES à Hambourg, a représenté le MECAM et expliqué ses activités actuelles depuis le début de la phase principale, y compris le nouveau programme de bourses, dans le cadre de l’échange entre les centres Merian lors de l’assemblée générale. Les membres de CrossArea ont convenu d’organiser leur prochaine conférence à Francfort-sur-le-Main l’année prochaine, afin de poursuivre cette expérience. Comme expérience à poursuivre, les membres de CrossArea ont convenu d’organiser leur prochaine conférence à Francfort-sur-le-Main au cours de l’année à venir.

Steffen Wippel, 20/11/2023

Panel conjoint de MECAM au la MESA Annual Meeting 2023

Le vendredi 3 novembre à 11h00 aura lieu le panel “Entre démocratisation et résurgence autoritaire : L’avenir de l’islam politique au Maghreb” au MESA Annual Meeting 2023 à Montréal, Canada. Julius Dihstelhoff, coordinateur académique du MECAM, et Guy Eyre (“Alumni de l’Interdisciplinary Fellowgroup 5 : Identities & Beliefs” du MECAM) ont identifié des chevauchements thématiques. Par conséquent, ils ont proposé un panel commun avec des chercheurs internationaux estimés et des experts exceptionnels dans le domaine de la recherche sur l’islamisme dans le cadre de la MESA hautement compétitive.

La discussion proposée, intitulée “Entre démocratisation et résurgence autoritaire : L’avenir de l’islam politique au Maghreb”, s’aligne thématiquement sur la recherche du MECAM dans l’IRF “Identités et croyances” et se rapporte au thème général du MECAM. Le panel MESA se penche spécifiquement sur la manière dont l’évolution des contextes sociaux et politiques dans la région du Maghreb continue d’influencer les stratégies, les principes directeurs et les comportements des mouvements islamistes. Il aborde également leur concurrence et leurs mécanismes d’adaptation concernant l’accès inégal aux ressources matérielles, au capital humain, à l’autorité religieuse et politique et à l’inégalité – des thèmes centraux de l’IFG V (Identités et croyances). Cette table ronde, animée par d’éminents chercheurs établis et émergents d’universités européennes et nord-américaines, fait progresser les travaux scientifiques sur la relation entre les croyances liées à l’identité et la manière dont les islamistes négocient leurs stratégies, leurs concepts et leurs modèles futurs. Ainsi, ce panel remet en question les perceptions conventionnelles du Maghreb en tant que région périphérique concernant la nature et le développement futur des identités (islamistes), des croyances et de l’activisme dans la région MENA et dans le monde islamique au sens large.

Pour plus d’informations sur le panel: Lien

Participation du MECAM au Round Table: “MECAM MECILA: Asymmetries of International Knowledge Production and Circulation. Experiences, Best Practices, and Challenges” et au MECILA Annual Meeting and Young Researchers Forum 2023, São Paolo, Brésil

Rachid Ouaissa, le directeur allemand du Centre Merian d’études avancées au Maghreb (MECAM) et Julius Dihstelhoff (Coordinateur Académique de MECAM), ont participé à deux événements importants qui promettent d’encourager l’échange de savoirs et la collaboration à l’échelle internationale et entre les Centres Merian.

Rachid Ouaissa a participé en tant qu’intervenant à la Table ronde intitulée “MECAM MECILA : Asymétries de la production et de la circulation internationales des connaissances. Expériences, meilleures pratiques et défis”, qui visait à créer un espace ouvert pour les représentants du Centre Merian Maria Sibylla de Convivialité-Inégalité en Amérique latine (MECILA) et de MECAM, les Centres Merian situés à São Paulo et à Tunis, afin de partager leurs expériences dans la médiation des processus de recherche à travers différentes logiques institutionnelles et écarts épistémologiques. Dans un monde marqué par des opportunités asymétriques, cette discussion a exploré le besoin urgent d’échange horizontal et de coopération.

Julius Dihstelhoff, coordinateur académique de MECAM, a participé en tant que discutant lors du Panel IV : “Défis de la science ouverte pour les jeunes chercheurs” lors du MECILA Annual Meeting and Young Researchers Forum 2023.

Le MECILA Annual Meeting est la plateforme centrale de MECILA pour présenter et discuter des principaux résultats de recherche interdisciplinaire de la communauté MECILA, aux côtés de chercheurs invités. Elle joue un rôle important dans l’articulation des trois domaines de recherche de MECILA. Le Young Researchers Forum a pour objectif spécifique de favoriser l’échange international et le réseautage des jeunes chercheurs en début de carrière, en abordant des défis spécifiques et en mettant en lumière leurs contributions à la recherche.

Pour plus d’informations sur la Table ronde : Lien

Téléchargez le programme MECILA Annual Meeting and Young Researchers Forum 2023 : Lien

=> Lien enregistrement vidéo

Participation du MECAM au congrès du DAVO 2023

Le MECAM a été présent lors du 29e congrès international de l’Association allemande d’études du Moyen-Orient pour la recherche et la documentation contemporaines (DAVO) associé à la quatrième convention européenne sur les études turcologiques, ottomanes et turques (Turkologentag), qui s’est tenu à l’Université de Vienne du 21 au 23 septembre 2024, André Bank, membre du conseil exécutif du MECAM, et Steffen Wippel, responsable des publications du MECAM, tous deux de l’Institut allemand pour les études globales et régionales (GIGA) │GIGA Institut pour les études sur le Moyen-Orient à Hambourg, ont fourni des informations sur les activités et les programmes de bourses du MECAM et ont distribué des dépliants ainsi que des exemplaires trilingues imprimés de la série des MECAM Papers.

En outre, Steffen Wippel, précédemment coordinateur du groupe interdisciplinaire de boursiers « Ressources et durabilité » (IFG IV), a organisé le panel « Ressources et durabilité en Tunisie : imaginer l’avenir – gérer les disparités ». Trois des cinq anciens boursiers y ont présenté des documents résultant de leur travail au MECAM pendant leur séjour en Tunisie de mars à juin 2022. Après une brève introduction de Steffen, qui a donné un aperçu des programmes de travail du MECAM et de l’IFG IV, Lisa Sarida Lippert, actuellement doctorante au Carl Friedrich von Weizsäcker Centre for Science and Peace Research de l’Université de Hambourg, a présenté son article intitulé « The Future of the Rural : Adaptation au changement climatique, production agricole et stratégies ascendantes en Tunisie centrale ». Ensuite, Nadia Mansour, chercheuse assistante au département des finances de l’Université de Sousse, chercheuse invitée à l’Université de Salamanque et affiliée au laboratoire LARIME à l’ESSEC de Tunis, a rejoint la session en ligne avec ses « Reflections on the Development of Green Finance by Commercial Banks in Tunisia ». Enfin, Mohamed Ismail Sabry, chercheur postdoctoral invité à l’Institut international d’études sociales de l’Université Erasmus de Rotterdam, s’est penché sur les questions de développement économique, en examinant le lien entre « State-Society Relations and Industrial Sustainable Growth » dans le cas de la Tunisie postrévolutionnaire.

Individuellement, parmi les anciens fellows du MECAM, Elizabeth Bishop de l’IFG V (Identities & Beliefs ), professeure associée d’histoire à la Texas State University, a présenté une communication sur « Algerians at the VI Youth Festival in Moscow (1957) » dans le cadre d’un atelier sur les « Relations arabes/soviétiques »

  1. André Bank et Steffen Wippel à la table du MECAM
  2. André Bank et Steffen Wippel avec les anciens fellows Lisa Lipert et Mohamed Sabry, à la table du MECAM

Conférence internationale ISA 2023, Ifrane

Lors de la Conférence internationale ISA 2023, qui s’est tenue du 21 au 23 juin à Ifrane, au Maroc, Julius Dihstelhoff, coordinateur académique du MECAM, a présenté les résultats de sa recherche dans le panel Europe’s Complex Ties with Regions to its South. Stephan Lau de la Federal University for Applied Administrative Sciences et Francesco Spera de l’Università di Salento ont également participé au panel. Le panel était présidé par Lars Berger (Federal University for Applied Administrative Sciences) et Ahmed Salem (Zayed University) a discuté des contributions. La conférence de cette année, intitulée Afrique, Moyen-Orient et Maghreb : Société, État et Solidarités, est organisée par l’International Studies Association (ISA), l’une des plus anciennes associations interdisciplinaires consacrées à la compréhension des affaires internationales, transnationales et globales.

Vous pouvez télécharger le programme ici 

FALLING WALLS LAB Tunisia

L’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD) organise en collaboration avec le MECAM le Falling Walls Lab Tunisie. Douze présentateurs.trices feront un “pitch” pour présenter leur idée innovante en seulement 3 minutes, en mettant en évidence une avancée qui aura un impact positif sur la science et la société. Le coordinateur académique du MECAM, Dr. Julius Dihstelhoff, sera membre du jury.

Vous pouvez télécharger le programme ici 

Présentation-débat autour de l’ouvrage « Les raisins de la domination. Une histoire sociale de l’alcool en Tunisie à l’époque du Protectorat (1881-1956) »

Le MECAM organise, le 4 mai en collaboration avec l’IRMC et le 5 Mai 2023 avec le Laboratoire Monde Arabo-Islamique Médiéval, une présentation-débat autour de l’ouvrage « Les raisins de la domination. Une histoire sociale de l’alcool en Tunisie à l’époque du Protectorat (1881-1956) », en présence de l’auteur Nessim Znaien, Professeur associé, à la Philipps-Universität Marburg (Allemagne), pour l’Histoire du Maghreb colonial et postcolonial, historien et chercheur associé à l’IRMC, et membre du conseil exécutif du MECAM.

Calendrier

Présentation
La colonisation modifie-t-elle la vie quotidienne des populations ? C’est à partir de ce questionnement général que Nessim Znaien aborde l’histoire de la Tunisie du Protectorat (1881-1956). En analysant la correspondance de la haute administration, la presse, les écrits littéraires, les archives policières, judiciaires et hospitalières, cet ouvrage traite de produits particuliers en terre d’islam : les boissons alcoolisées. Malgré l’interdit religieux touchant le vin et les boissons alcoolisées et auquel est soumise la majorité musulmane de la population, différentes élites convergent, à partir du début du XXe siècle pour inventer une tradition viticole tunisienne. Il s’agit alors de justifier la plantation de vignes, que les colonisateurs français imposent à partir des années 1890, pour fournir le marché métropolitain en vin, dans le contexte de la crise de phylloxera qui affecte une grande partie du vignoble français. Cette production de vin entraine un essor de la consommation des boissons alcoolisées en Tunisie. Les paysages ruraux du nord du pays se couvrent de vignes tandis que les principales villes voient leur nombre de débits de boissons fortement augmenter. Cette démocratisation de l’alcool finit par poser un problème politique aux autorités coloniales et aux élites nationalistes tunisiennes et engendre une vague prohibitive dès la Première Guerre mondiale à son apogée dans les années 1930. Dans les vingt dernières années du Protectorat, l’ivresse publique et la consommation de boissons alcoolisées par les musulmans font de moins en moins réagir les élites tunisiennes et françaises. On observe alors une banalisation de la consommation d’alcool, alors que celle-ci continue d’augmenter. Dans une approche fondée sur la culture matérielle et l’histoire de l’alimentation, cet ouvrage aborde l’histoire des boissons alcoolisées comme un « fait total », révélatrice aussi bien des mentalités politiques et religieuses, que des niveaux de vie économiques et des rapports de domination à l’intérieur des sociétés.

Cinquième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Le Coran vu d’ailleurs : la place paradoxale du livre sacré de l’islam dans l’histoire culturelle de l’Europe »

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre 2022, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Dr. John Tolan, Professeur d’histoire à l’Université de Nantes, sera invité le vendredi 28 Avril 2023 à 15h30 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la cinquième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Le Coran vu d’ailleurs : la place paradoxale du livre sacré de l’islam dans l’histoire culturelle de l’Europe ».

Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

Exposition photos: ‘Working hands in arid lands’ de Lisa M. Sarida Lippert

À quoi ressemble la vie quotidienne des petits agriculteurs dans le contexte du réchauffement climatique ?
En utilisant le pouvoir des images, la série de photos réalisée en 2022 à partir d’une recherche sur le terrain dans le cadre de l’Interdisciplinary Fellow Group (IFG) IV «Ressources & Durabilité» cherche à répondre à cette question. Elle se concentre sur les mains de ceux qui travaillent la terre, soulignant leur lien avec les ressources naturelles et leur dépendance à leur égard. En fusionnant les perspectives émique et éthique, elle suscite une réflexion critique sur les représentations dominantes des populations rurales en tant que victimes passives. En outre, elle met en lumière le pouvoir et la responsabilité des chercheurs dans les domaines des ressources et de la durabilité, et au-delà, dans la création de ces représentations.

Quatirième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Droit musulman et évolution historique de la Chari’a en Islam (VIII-XVI siècles)»

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Dr Christian Müller (Directeur de Recherche HdR (CNRS) à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Directeur de la Section arabe) sera invité le vendredi 24 Février 2023 à 15h30 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la quatrième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Droit musulman et évolution historique de la Chari’a en Islam (VIII-XVI siècles)»

D’autres scientifiques de renommée internationale seront invités à Tunis dans les mois qui suivront – parmi eux :

John Tolan (Professeur d’Histoire Membre de l’Academia Europæa Membre de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes Directeur du projet ERC « The European Qur’an (EuQu) »/France)

François Déroche (Chaire statutaire Professeur en activité au Collège de France/Paris, France)

Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

Série de conférences Extractvisim « Changement climatique et matières premières : risque ou opportunité ? » avec Rachid Ouaissa

9 février 2023 

Dans le cadre de la série de conférences Extractvisim « Changement climatique et matières premières : risque ou opportunité ? », Prof. Dr. Rachid Ouaissa, un des deux directeurs du MECAM, interviendra sur la thématique « 500 ans d’interdépendance entre le Maghreb et l’Europe ». Comme dans la plupart des pays non européens, les événements les plus importants de l’histoire des 19e et 20e siècles sont les relations de pays du Maghreb avec les puissances capitalistes et industrielles. Les triomphes coloniaux ont provoqué de graves inégalités et contradictions qui ont conduit à des mouvements de libération. L’histoire de la construction coloniale de la région est aussi l’histoire de l’émergence de techniques de pouvoir colonial et de dynamiques coloniales pour créer des réalités géographiques ainsi que des interdépendances postcoloniales.

Car même dans la phase postcoloniale, le Maghreb et l’Europe sont étroitement liés. Avec une nette domination de l’Europe, l’UE dicte les politiques migratoires, sécuritaires, commerciales et énergétiques et dispose d’un monopole du savoir en Méditerranée et au Maghreb. La question se pose alors de savoir si nous avons affaire à une sorte de longue durée coloniale, voire impérialiste.

Vous pouvez télécharger le programme ici 

Conférence MECAM “Imagining Futures – Dealing with Disparity”

17-19 mars 2023 à Tunis

Après trois années d’échanges académiques stimulants, de recherches fructueuses et de travail acharné, le Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM) vous invite à sa conférence “Imagining Futures – Dealing with Disparity”, du 17 au 19 mars 2023 à Tunis. Le titre de la conférence, “Imagining Futures- Dealing with Disparity”, est également le thème général du MECAM. Puisque cette conférence marque plutôt le début de la phase principale du MECAM que la fin de la phase préliminaire, nous nous réjouissons de réfléchir avec vous sur l’avenir. Un programme détaillé suivra prochainement. Pour plus d’informations, veuillez consulter l’abstract de la conférence.

Télécharger l’abstract 

Cycle de conférences Studium Generale de la Philipps-Universität Marburg : Dr. Isabelle Werenfels « Le Maghreb en Afrique : ambivalence et concurrence »

Dans le cadre du cycle de conférences Studium Generale de la Philipps-Universität Marburg au semestre d’hiver 2022/23 avec pour thématique “De l’Atlantique à l’Hindou Kouch… Une histoire d’interdépendance” Dr. Isabelle Werenfels, présidente du conseil scientifique du Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM) et Chercheuse à la Stiftung Wissenschaft und Politik (SWP), interviendra sur la thématique suivante : « Le Maghreb en Afrique : ambivalence et concurrence ».

La conférence peut être suivie en directe sous ce lien.

Vous pouvez télécharger le programme ici.

Troisième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « La question de l’orientalisme et les études sur le monde islamique : La contribution de Hichem Djaït»

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Dr Roberto Tottoli (Professeur d’islamologie : Recteur de l’Université L’Orientale de Naples) sera invité le vendredi 20 Janvier 2023 à 15h30 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la troisième leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « La question de l’orientalisme et les études sur le monde islamique : La contribution de Hichem Djaït »

D’autres scientifiques de renommée internationale seront invités à Tunis dans les mois qui suivront – parmi eux :

  • John Tolan (Professeur d’Histoire Membre de l’Academia Europæa Membre de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes Directeur du projet ERC « The European Qur’an (EuQu) »/France)
  • François Déroche (Chaire statutaire Professeur en activité au Collège de France/Paris, France)

Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

Seconde leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Qīmat al-wakt : Piété, productivité et l’emploi du temps dans le discours islamique moderne »

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Gudrun Krämer (Professeure émérite à la Freie Universität Berlin, ex-directrice de l’Institut d’Etudes Islamiques) sera invitée le vendredi 16 Décembre 2022 à 15h00 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la seconde leçon de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Qīmat al-wakt : Piété, productivité et l’emploi du temps dans le discours islamique moderne »

D’autres scientifiques de renommée internationale seront invités à Tunis dans les mois qui suivront – parmi eux :

  • Roberto Tottoli (Università degli Studi di Napoli l’Orientale /Italie)
  • John Tolan (Professeur d’Histoire Membre de l’Academia Europæa Membre de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes Directeur du projet ERC « The European Qur’an (EuQu) »/France)
  • François Déroche (Chaire statutaire Professeur en activité au Collège de France/Paris, France)
  • Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

=> Lien enregistrement vidéo

Extractivism in Comparison: Reflexions on Trans-Regional Research Concepts and Methods

CrossArea e.V. en coopération avec le BMBF Collaborative Research Project Extractivism. de / Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM), Universités de Marburg et Tunis, GIGA German Institute for Global and Area Studies Hamburg / Centro de Estudos Latinoamericanos (CELA), Université de Kassel / Centrum for Near and Middle Eastern Studies (CNMS), Université de Marburg / Merian Centre for Advanced Latin American Studies in the Humanities and Social Sciences (CALAS) / Université de Kassel, et Universidad de Guadalajara, Mexique organise sa conférence annuelle “Extractivism in Comparison : Réflexions sur les concepts et méthodes de recherche transrégionaux”.

L’extractivisme est un phénomène mondial, et comprendre et expliquer l’extractivisme reste un défi pour les études interrégionales, principalement parce que la façon dont l’extractivisme est abordé varie considérablement d’une région à l’autre, tant sur le plan scientifique que politique.

Les études (inter)régionales, quant à elles, sont actuellement mises au défi d’intégrer des processus qui semblent globaux. La pandémie de COVID-19 a montré une fois de plus que le monde est enchevêtré dans une condition globale, et que les événements qui se produisent à un endroit affectent rapidement tous les autres lieux de connexion. Cependant, les réactions à la pandémie ont divergé, tout comme les effets de la pandémie. L’invasion russe de l’Ukraine a également mis en évidence cette interconnexion mondiale. Ces deux événements remettent en question les approches théoriques et méthodologiques actuelles des études (inter)régionales. Ils soutiennent une nouvelle discussion sur leur état actuel, leurs outils méthodologiques et leur futur rôle académique dans le paysage de la recherche.

Pour cette raison, cet atelier abordera les possibilités et les limites de la boîte à outils méthodologique des études interrégionales et des comparaisons mondiales. Sur la base de cette discussion, l’atelier prend l’extractivisme comme point d’entrée pour discuter de la profondeur des modèles similaires de changement social dans différentes régions du monde.

Vous pouvez télécharger le programme ici 

Institutional Workshop on Research Data Management

Le Merian Centre Conviviality-Inequality in Latin America (Mecila) a organisé le “Institutional Workshop on Research Data Management” à Cologne du 23 au 25 novembre 2022, dans le but d’échanger des expériences entre les représentants des centres Merian. Jessica Metz (Forum Transversale Studien : FTS) a été invitée à contribuer et à modérer la table ronde “Fair-Data, Open Science and Sustainability of Research Data”, qui traitait principalement des expériences dans le cadre des projets du Conseil européen de la recherche (ERC) abrités par le FTS. La contribution du FTS pour le MECAM est basée sur ces expériences.

Vous pouvez télécharger le programme ici

Leçon inaugurale de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Orientalisme et occidentalisme : de la grande divergence à la grande convergence »

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Henry Laurens (Professeur au Collège de France/Paris, France) sera invité le 11 Novembre 2022 à 15h30 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la Leçon Inaugurale intitulée « Orientalisme et occidentalisme : de la grande divergence à la grande convergence ».

D’autres scientifiques de renommée internationale seront invités à Tunis dans les mois qui suivront – parmi eux :

  • Gudrun Krämer (Professeur émérite d’études islamiques à Freie Universität Berlin/Allemagne)
  • Roberto Tottoli (Università degli Studi di Napoli l’Orientale /Italie)
  • John Tolan (Professeur d’Histoire Membre de l’Academia Europæa Membre de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes Directeur du projet ERC “The European Qur’an (EuQu)”/France)
  • François Déroche (Chaire statutaire Professeur en activité au Collège de France/Paris, France)

Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

 Masterclass Tunis 2022:Partiques d’écriture scientifique et approches méthodologiques en sciences humaine et sociales

Dans le cadre de la “Masterclass Tunis 2022” organisée et encadrée par l’IRMC entre le 25 octobre 2022 et le 05 novembre 2022 et intitulée “Pratiques d’écriture scientifique et approches méthodologiques en sciences humaines et sociales” avec des doctorants algériens, le MECAM s’est impliqué à travers l’engagement de son coordinateur académique, Dr Julius Dihstelhoff. Dr Dihstelhoff a donné une unité d’enseignement sur le thème “Petite introduction interactive à la recherche sociale empirique et la recherche par interviews“.

Vous pouvez télécharger le programme ici

Conférence internationale annuelle « Extractivisme 2022 » « Matières premières, Sud global et développement au XXIe siècle : mobiliser les rentes, saisir les sociétés extractivistes ».

Avec la participation du directeur du MECAM, le Prof. Rachid Ouaissa, le projet de recherche collaborative Extractivism.de organise sa première conférence internationale annuelle du 12 au 14 octobre 2022, à Kassel, en Allemagne. Le thème de la conférence est « Matières premières, Sud global et développement au XXIe siècle : mobiliser les rentes, saisir les sociétés extractivistes ». La conférence de cette année vise à reconceptualiser la relation théorique entre l’extractivisme et les rentes, en stimulant des analyses plus approfondies de types particuliers et variés de trajectoires de développement basées sur les rentes. Elle explore comment et de quelle manière les sociétés spécialisées dans l’extraction et l’exportation de matières premières se reproduisent, principalement par le biais des rentes obtenues de leur vente sur le marché mondial. Elle cherche également à rassembler des idées provenant de différents champs disciplinaires dans lesquels des questions telles que les rentes et l’extractivisme sont très pertinentes, en élargissant l’espace de dialogue entre l’économie politique, la science politique, la sociologie, l’anthropologie, les relations internationales et les études culturelles.

Vous pouvez télécharger le programme ici

The Mediterranean of Modernity: Global and Regional Perspectives

Du 4 au 6 octobre 2022, l’atelier « The Mediterranean of Modernity: Global and Regional Perspectives » a lieu à la Humboldt-Universität zu Berlin et au Leibniz-Zentrum Moderner Orient Berlin.

Les études méditerranéennes sont en vogue et la recherche historique sur la Méditerranée du 19ème et de la première moitié du 20ème siècle sont bien développées. Cependant, la recherche en histoire moderne se concentre sur les cadres sub-méditerranéens, trans-méditerranéens et non-méditerranéens. L’atelier vise donc à contribuer à une vision plus globale en revisitant la généalogie du méditerranéisme, en discutant de la place de la Méditerranée moderne dans le domaine de l’histoire mondiale, en comparant les approches des études méditerranéennes avec celles des régions connectées et des mers voisines, et en réfléchissant à la question de savoir comment la Méditerranée moderne peut être écrite. En ce qui concerne les méthodes de recherche, l’atelier analyse l’intersection entre l’histoire méditerranéenne et l’histoire globale en ce qui concerne l’époque moderne.

Khaled Kchir, directeur du MECAM, présente notre institution lors de l’atelier à Berlin. Dans le cadre d’une table ronde, il discute de « La Méditerranée moderne dans l’histoire globale » avec Manuel Borutta, Ulrike Freitag, Ilham Khuri-Makdisi et Nora Lafi. Georges Khalil est le modérateur.

Programme, vous pouvez télécharger ici 

The Transformation of Silence: with Héla Ammar and Souad Mani curated by Marianna Liosi

Avec un focus sur les injustices persistantes dans la Tunisie post-2011, l’exposition La Transformation du Silence, dont le commissaire est Marianna Liosi, explore différentes formes de recherche de la vérité ainsi que d’émotions liées aux injustices sociales persistantes qui affectent le pays et ses communautés. Issues de sentiments personnels et sociétaux de rage, de frustration et de désillusion, diverses travaux des artistes tunisiennes Héla Ammar et Souad Mani fonctionnent comme des déclarations de dissidence et des actions politiques. Elles donnent un aperçu des défis auxquels la société civile tunisienne doit faire face, qu’il s’agisse de l’héritage de l’injustice, de la migration massive ou de la pollution grave. Simultanément, les œuvres jouent comme des glitches (failles) dans le système social et politique actuel qui peuvent ouvrir l’espace pour une prise de conscience et un changement.

L’exposition rassemble des installations vidéo, des sculptures, des photographies, ainsi que de nouvelles productions et des matériaux d’archives qui tracent des trajectoires à travers des espaces, confrontant des moments historiques et des désirs à travers les époques.

Le titre de l’exposition s’inspire d’un discours de l’écrivaine afro-américaine, féministe radicale, professeur et militante des droits civiques Audre Lorde, qui est une invitation à s’exprimer contre l’oppression et à agir.

La transformation du silence, organisé par Marianna Liosi, est l’un des résultats de la bourse 2021 sur la mémoire et la justice, au Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM), à Tunis. L’événement est le résultat d’une coopération entre le MECAM et La Boîte (Tunis), avec l’aimable soutien de Fatma Kilani.

Couverture médiatique (Lapresse , Justiceinfo )

MECAM au Deutscher Orientalistentag 2022 à Berlin

De gauche à droite: Elizabeth Bishop, Julius Dihstelhoff, Alyssa Miller, André Bank, Arbia Selmi et Shreya Parikh

Le jeudi 16 septembre, les anciens boursiers de l’IFG V du MECAM se sont réunis à Berlin, financés par les fonds propres de l’institution partenaire du MECAM, l’Institut allemand d’études mondiales et régionales (GIGA), pour participer à la réunion du centenaire du “Deutscher Orientalistentag” (https://dot2022.de/). Cet événement a été une occasion fantastique pour les boursiers de se réunir trois mois après la fin de la bourse en personne à Tunis et leur a donné l’occasion de diffuser les résultats de leurs recherches. Les communications du MECAM ont été organisées en un double panel sur “Les identités et les croyances”, et divisées en deux sous-thèmes sur “Les identités musulmanes et la politique de solidarité”, et “Les imaginaires de l’autre”. Le panel a attiré beaucoup de monde, et les membres de l’auditoire ont posé de nombreuses questions et fait des commentaires critiques aux panélistes. En plus de présenter leurs recherches, les boursiers ont profité des nombreux autres panels sur la Tunisie et le Maghreb organisés dans le cadre de la conférence DOT-DAVO, ainsi que de la possibilité de nouer des contacts avec d’autres chercheurs dans ce domaine et de profiter des nombreuses attractions offertes par la ville de Berlin.

Composition du panel et participation

Panel 1: “Identities and Beliefs in the Maghreb I: Muslim Identities and the Politics of Solidarity”

Président : Alyssa Miller (GIGA-Hamburg)

Intervenants:

  • Guy Eyre, ABI Freiburg. Pious Paths Towards Politics? ‘Quietist’ Salafism and the Arab Revolts in the Maghreb
  • Alyssa Miller, GIGA-Hamburg. What Only a Mother Can Feel: The Promise and Limitations of Motherhood-based Solidarity in Tunisia.
  • Professor Elizabeth Bishop, Texas State University. Identities & Beliefs: The ‘M’ in UGEMA

 

Panel 2: “Identities and Beliefs in the Maghreb II: Imaginaries of the Other”

Président : Hakki Taş (GIGA-Hamburg)

Intervenants:

  • Julius Dihstelhoff, Philipps-Universität Marburg / MECAM. The foreign perception of German foreign policy by the Tunisian Nahda Party in the context of the Tunisian transformation processes after 2010
  • Shreya Parikh, University of North Carolina at Chapel Hill / CERI-Sciences Po Paris. Hindaoui/a: The Racialized Imaginations of South Asian Bodies in the Middle East and North Africa
  • Arbia Selmi, chercheur ERC LIVE-AR Ceped- IRD / chercheur assoscié CMH-CMB-Forum Transregionale Studien. Tunisian Women’s Mobilizations for Equality: Identity, Beliefs and Unfinished Revolution?

Journée d’Etudes sur “Identités et Dynamiques Sociales” à l’Université de Sfax

Les 24 et 25 juin, l’IFG V a rejoint ses partenaires du laboratoire ECUMUS de l’Université de Sfax pour une Journée d’Etudes sur le thème “Identités et dynamiques sociales”. La coordinatrice de l’IFG V, Alyssa Miller, a participé à l’ouverture et à la modération d’une des sessions. La boursière de l’IFG V Elizabeth Bishop a fait une présentation intitulée “Beautiful Patience : UGEMA Leaders in ‘Brotherly’ Morocco, 22 October 1956” et la boursière Shreya Parikh a parlé de “Gendered contructions of race in Tunisia”.

Visite à pied de l’IFG V dans l’ancienne Médina de Tunis avec le Dr. Jamila Binous

Le 2 juin, le groupe IFG V « Identités & Croyances » a fait une visite à pied de la vieille ville de Tunis, dirigée par le Dr Jamila Binous. Urbaniste et historienne, Dr Binous est spécialisée dans le patrimoine urbain et l’environnement bâti de la Médina de Tunis. Dr Jamila Binous elle est l’auteur de plusieurs livres sur la Médina de Tunis. La visite a commencé par un aperçu historique à travers l’étude de cartes puis, il y avait la Zawiya de Sidi Ibrahim al-Riyahi, Dar Lasram, et la mosquée Zitouna.

Échange entre l’IFG IV et Prof. em. Habib Ayeb lors d’un séminaire interne

Lors d’un séminaire interne, les boursiers de l’IFG IV ont eu le temps d’échanger avec M. Ayeb (Université Paris 8, Observatoire de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement). Dr. habil. Steffen Wippel, qui est actuellement coordinateur du groupe de boursiers interdisciplinaires “Ressources et durabilité”, a participé à cette rencontre. Plus d’informations sur le programme de bourses de l’IFG IV “Ressources & durabilité”.

Tunis 16 mai 2022

Colloque InternationalApproches pour l’histoire de la langue BERBÈRE: Mise en perspective  d’une langue à travers les âges

Organisé par l’Université de Tunis, le Laboratoire du Monde Arabo Médiéval, la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et le Laboratoire Langues et Civilisations à Tradition Orale (CNRS, Paris). En partenariat avec : (1) L’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle ( AMVPPC), (2) la Bibliothèque nationale de Tunisie (BnT), (3) l’Institut National du Patrimoine ( INP), (4) l(Académie des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al-Hikma.

Tunis 26 – 28 mai 2022

Rencontre des membres de l’IFG V avec le critique de cinéma Kamel Ben Ouanes et la cinéaste Sarra Abidi

Le mercredi le 01 juin 2022, les membres de l’IFG V “Identités et croyances” ont rencontré le critique de cinéma Kamel Ben Ouanes et la cinéaste Sarra Abidi à l’hôtel Majestic. C’était une occasion de parler avec Mr. Kamel de l’intersection historique de la politique et du cinéma en Tunisie (à travers l’institution du ciné-club). Aussi c’était une occasion pour les membres de l’IFG V “Identités et croyances” de partager leur expérience d’utilisation du cinéma documentaire comme outil de recherche en sciences sociales. Cette dernière conversation était basée sur les expériences des boursiers dans un programme de formation aux techniques du film documentaire, dirigé par Sarra Abidi. Les boursiers participants ont bénéficié d’un apprentissage pratique et ont été guidés par une cinéaste professionnelle à travers les étapes de la conceptualisation, du tournage et de la post-production.

Rencontre IFG IV avec le réseau de recherche NATURAL RESOURCE EXTRACTIVISM IN LATIN AMERICA AND THE MAGHREB

L’IFG IV “Ressources et durabilité” du MECAM a eu le plaisir d’accueillir des représentants du réseau de recherche “NATURAL RESOURCE EXTRACTIVISM IN LATIN AMERICA AND THE MAGHREB” à leur réunion de groupe le 28 avril 2022.

Lors de cette réunion, Hannes Warnecke-Berger, le coordinateur du projet, a présenté le projet commun des universités de Marburg et de Kassel (https://extractivism.de/en/). Avec son approche comparative et transrégionale, le projet se considère dans un rôle intermédiaire, reliant deux des centres Merian, à savoir le Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM) à Tunis et le Centro Maria Sibylla Merian de Estudios Latinoamericanos Avanzados (CALAS) à Guadalajara, au Mexique. Deux des membres du projet, Meret Jacob-Lakrimdi et Luíza Cerioli, qui travaillent sur le Maghreb, ont rendu compte de leurs projets individuels. Tandis que Meret travaille sur les espaces de négociation et les champs d’action pour les jeunes au Maghreb, Luíza étudie des interdépendances entre le système international et les plans de développement dans les sociétés extractivistes d’Amérique du Sud, d’Afrique du Nord et du Golfe. Rachid Ouaissa, qui est à la fois directeur du MECAM et du projet Extractivisme, a également participé à la réunion.

Excursion de l’IFG V à Sousse/Sfax/Kerkennah

Une excursion a été effectuée par les membres de l’IFG V à Sousse, Sfax et Kerkennah de 28 mars au 1er avril 2022, afin de rencontrer des acteurs sociaux et politiques. Cela a abouti à une série d’essais qui reflètent les rencontres au siège de l’UGTT et dans les espaces patrimoniaux des fiefs géographiques du syndicat. Le moment de la parution de la série s’est avéré fortuit, puisqu’il a coïncidé avec une grève générale déclarée par l’UGTT pour le 16 juin, en opposition aux réformes structurelles proposées par le FMI.  Outre un essai introductif rédigé par Alyssa Miller et Arbia Selmi, des essais indépendants d’Alyssa Miller, André Bank, Elizabeth Bishop et Arbia Selmi ont été publiés sur le #TRAFOBlog.

Bienvenue à l’IFG I “Esthétique et pratique culturelle”

Bienvenue à Tunis Interdisciplinary Fellowgroup I « Esthétique & Pratique Culturelle » ! Nous nous réjouissons d’accueillir les boursiers au MECAM du 18 mars au 3 avril 2022. Cela laisse aux membres de groupe IFG I un espace d’échange sur place. Pour plus d’informations sur les membres du fellowgroup, cliquez ici.

Destination Tunisia: Changing border regimes and Syrian displacement trajectories in the Global South 

Ce webinaire est présidé par Wael Garnaoui (Fondateur de the Border Studies Group, Université de Sousse), avec les intervention de  Dr. Ann Zuntz (MECAM & Université d’Edimbourg), Marwen Bounab (MADAR & Université de Sousse), Asma Ben Hadj Hassen & Francesco Teo Ficcarelli (Centre sur la Migration Mixte) et est modéré par Dr. Marouen Taleb (Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain, Tunis). La première partie du webinaire donne un aperçu des trajectoires de fuite des Syriens vers la Tunisie, en présentant les résultats d’un récent travail ethnographique de terrain mené par le Dr Ann Zuntz. La recherche comprend des entretiens avec des ménages syriens, des décideurs politiques et des fournisseurs d’aide en Tunisie ; il redirige l’attention des voyages Sud-Nord à travers la Méditerranée vers le mouvement Sud-Sud. L’étude démontre comment la migration d’avant-guerre et les liens commerciaux entre la Syrie et la Tunisie et le paysage migratoire complexe de la Tunisie ont façonné les conditions d’arrivée des Syriens. L’évolution des régimes frontaliers dans les pays d’accueil arabes a réorganisé les mouvements syriens à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, forçant les Syriens les plus pauvres à emprunter les itinéraires les plus longs, les plus dangereux et les plus chers pour atteindre la Tunisie. MMC clôture le webinaire avec des informations tirées des données d’enquêtes quantitatives recueillies au cours des deux dernières années auprès des Syriens résidant en Tunisie, qui mettront en lumière les itinéraires empruntés les plus courants, les expériences de voyage et les intentions pour l’avenir. Après les présentations, notre discutant Marouen Taleb répond avec ses commentaires et mènera à la session de questions-réponses.

Le webinaire se déroule le mardi 8 février 2022, de 17h00 à 18h30 (CET) (16h00 – 17h30 UTC) virtuellement sur Zoom après inscription sur eventbrite 

download here 

Dîner – rencontre avec les représentants des institutions allemandes basées à Tunis

Dans l’objectif de faire connaître le centre, qui se veut être une plateforme d’échange et de mise en commun des connaissances entre les chercheurs de Tunisie, du Maghreb et d’Allemagne, le « Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb » (MECAM) a organisé le 14 décembre dernier une réception dans ses locaux situé à l’Institut Supérieur des Études Appliquées en Humanités de Tunis (ISEAHT). Durant cette réception les deux directeurs du MECAM, Prof. Rachid Ouaissa et Prof. Khaled Kchir, avec la présence du président de l’Université de Tunis, Monsieur Habib Sidhom, ont eu l’occasion de présenter la structure du MECAM, et de ses grands axes de travail, aux différents représentants des institutions allemandes présentes en Tunisie. Cette présentation a continué autour d’un buffet dinatoire, avec un dialogue approfondi concernant les ambitions de ce centre et les possibles coopérations futures.

Dialogue Forum – “Impacts de la pandémie de Covid-19 sur la science et la recherche dans les régions partenaires des centres Merian”.

In their contribution to the Science Festival Globe21, the Merian Centers (represented by ICAS:MP – Delhi/India -; CALAS – Guadalajara/Mexico -; Mecila – Sao Paulo/Brasil – ; MIASA – Accra/Ghana -; MECAM – Tunis/Tunisia) will contribute from their perspective to a better understanding and general reflection on the immanent, but also the possible long-term implications of the COVID-19 crisis for research conditions in the Global South and international scientific cooperation, Merian Centres.

• Context information TÉLÉCHARGER 

Présentation du MECAM et de ses thématiques à l’Université de Tunis

MECAM cherche à remplir le rôle d’une plateforme d’échange et de mise en commun des connaissances entre les chercheurs de Tunisie, du Maghreb et d’Allemagne. Pour concrétiser cet échange, MECAM organise une réunion de dialogue intensif avec les chercheurs des principaux partenaires de MECAM, l’Université de Tunis, sur ses 5 priorités thématiques.

Digitalisation

Dans le cadre de la coopération entre l’Université de Tunis et l’Université de Marburg, cette table ronde a pour but d’explorer les perspectives de la digitalisation

Français