Extractivism in Comparison: Reflexions on Trans-Regional Research Concepts and Methods

CrossArea e.V. en coopération avec le BMBF Collaborative Research Project Extractivism. de / Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM), Universités de Marburg et Tunis, GIGA German Institute for Global and Area Studies Hamburg / Centro de Estudos Latinoamericanos (CELA), Université de Kassel / Centrum for Near and Middle Eastern Studies (CNMS), Université de Marburg / Merian Centre for Advanced Latin American Studies in the Humanities and Social Sciences (CALAS) / Université de Kassel, et Universidad de Guadalajara, Mexique organise sa conférence annuelle „Extractivism in Comparison : Réflexions sur les concepts et méthodes de recherche transrégionaux“.

L’extractivisme est un phénomène mondial, et comprendre et expliquer l’extractivisme reste un défi pour les études interrégionales, principalement parce que la façon dont l’extractivisme est abordé varie considérablement d’une région à l’autre, tant sur le plan scientifique que politique.

Les études (inter)régionales, quant à elles, sont actuellement mises au défi d’intégrer des processus qui semblent globaux. La pandémie de COVID-19 a montré une fois de plus que le monde est enchevêtré dans une condition globale, et que les événements qui se produisent à un endroit affectent rapidement tous les autres lieux de connexion. Cependant, les réactions à la pandémie ont divergé, tout comme les effets de la pandémie. L’invasion russe de l’Ukraine a également mis en évidence cette interconnexion mondiale. Ces deux événements remettent en question les approches théoriques et méthodologiques actuelles des études (inter)régionales. Ils soutiennent une nouvelle discussion sur leur état actuel, leurs outils méthodologiques et leur futur rôle académique dans le paysage de la recherche.

Pour cette raison, cet atelier abordera les possibilités et les limites de la boîte à outils méthodologique des études interrégionales et des comparaisons mondiales. Sur la base de cette discussion, l’atelier prend l’extractivisme comme point d’entrée pour discuter de la profondeur des modèles similaires de changement social dans différentes régions du monde.

Vous pouvez télécharger le programme ici 

Leçon inaugurale de la Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam intitulée « Orientalisme et occidentalisme : de la grande divergence à la grande convergence »

Pour le lancement de la « Chaire Hichem Djaït : Histoires et cultures de l’islam » au sein de l’université de Tunis – inaugurée en Mars 2022 en hommage à ce grand islamologue et historien Tunisien – l’Université de Tunis en partenariat avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), la Bibliothèque Nationale de Tunisie et le MECAM, a décidé d’entamer un cycle de conférences lui dédié. Dans ce cadre, commençant en Novembre, sera invité chaque mois un professeur de renommée internationale pour une conférence en relation avec le domaine thématique de la recherche de Hichem Djaït.

Pr. Henry Laurens (Professeur au Collège de France/Paris, France) sera invité le 11 Novembre 2022 à 15h30 à la Bibliothèque Nationale de Tunis pour la Leçon Inaugurale intitulée « Orientalisme et occidentalisme : de la grande divergence à la grande convergence ».

D’autres scientifiques de renommée internationale seront invités à Tunis dans les mois qui suivront – parmi eux :

  • Gudrun Krämer (Professeur émérite d’études islamiques à Freie Universität Berlin/Allemagne)
  • Roberto Tottoli (Università degli Studi di Napoli l’Orientale /Italie)
  • John Tolan (Professeur d’Histoire Membre de l’Academia Europæa Membre de l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes Directeur du projet ERC „The European Qur’an (EuQu)“/France)
  • François Déroche (Chaire statutaire Professeur en activité au Collège de France/Paris, France)

Le MECAM soutient cette série d’événements avec des fonds propres de son institution partenaire, la Philipps-Universität Marburg.

 Masterclass Tunis 2022:Partiques d’écriture scientifique et approches méthodologiques en sciences humaine et sociales

Dans le cadre de la „Masterclass Tunis 2022“ organisée et encadrée par l’IRMC entre le 25 octobre 2022 et le 05 novembre 2022 et intitulée „Pratiques d’écriture scientifique et approches méthodologiques en sciences humaines et sociales“ avec des doctorants algériens, le MECAM s’est impliqué à travers l’engagement de son coordinateur académique, Dr Julius Dihstelhoff. Dr Dihstelhoff a donné une unité d’enseignement sur le thème „Petite introduction interactive à la recherche sociale empirique et la recherche par interviews„.

Vous pouvez télécharger le programme ici

Conférence internationale annuelle « Extractivisme 2022 » « Matières premières, Sud global et développement au XXIe siècle : mobiliser les rentes, saisir les sociétés extractivistes ».

Avec la participation du directeur du MECAM, le Prof. Rachid Ouaissa, le projet de recherche collaborative Extractivism.de organise sa première conférence internationale annuelle du 12 au 14 octobre 2022, à Kassel, en Allemagne. Le thème de la conférence est « Matières premières, Sud global et développement au XXIe siècle : mobiliser les rentes, saisir les sociétés extractivistes ». La conférence de cette année vise à reconceptualiser la relation théorique entre l’extractivisme et les rentes, en stimulant des analyses plus approfondies de types particuliers et variés de trajectoires de développement basées sur les rentes. Elle explore comment et de quelle manière les sociétés spécialisées dans l’extraction et l’exportation de matières premières se reproduisent, principalement par le biais des rentes obtenues de leur vente sur le marché mondial. Elle cherche également à rassembler des idées provenant de différents champs disciplinaires dans lesquels des questions telles que les rentes et l’extractivisme sont très pertinentes, en élargissant l’espace de dialogue entre l’économie politique, la science politique, la sociologie, l’anthropologie, les relations internationales et les études culturelles.

Vous pouvez télécharger le programme ici

The Mediterranean of Modernity: Global and Regional Perspectives

Du 4 au 6 octobre 2022, l’atelier « The Mediterranean of Modernity: Global and Regional Perspectives » a lieu à la Humboldt-Universität zu Berlin et au Leibniz-Zentrum Moderner Orient Berlin.

Les études méditerranéennes sont en vogue et la recherche historique sur la Méditerranée du 19ème et de la première moitié du 20ème siècle sont bien développées. Cependant, la recherche en histoire moderne se concentre sur les cadres sub-méditerranéens, trans-méditerranéens et non-méditerranéens. L’atelier vise donc à contribuer à une vision plus globale en revisitant la généalogie du méditerranéisme, en discutant de la place de la Méditerranée moderne dans le domaine de l’histoire mondiale, en comparant les approches des études méditerranéennes avec celles des régions connectées et des mers voisines, et en réfléchissant à la question de savoir comment la Méditerranée moderne peut être écrite. En ce qui concerne les méthodes de recherche, l’atelier analyse l’intersection entre l’histoire méditerranéenne et l’histoire globale en ce qui concerne l’époque moderne.

Khaled Kchir, directeur du MECAM, présente notre institution lors de l’atelier à Berlin. Dans le cadre d’une table ronde, il discute de « La Méditerranée moderne dans l’histoire globale » avec Manuel Borutta, Ulrike Freitag, Ilham Khuri-Makdisi et Nora Lafi. Georges Khalil est le modérateur.

Programme, vous pouvez télécharger ici 

The Transformation of Silence: with Héla Ammar and Souad Mani curated by Marianna Liosi

Avec un focus sur les injustices persistantes dans la Tunisie post-2011, l’exposition La Transformation du Silence, dont le commissaire est Marianna Liosi, explore différentes formes de recherche de la vérité ainsi que d’émotions liées aux injustices sociales persistantes qui affectent le pays et ses communautés. Issues de sentiments personnels et sociétaux de rage, de frustration et de désillusion, diverses travaux des artistes tunisiennes Héla Ammar et Souad Mani fonctionnent comme des déclarations de dissidence et des actions politiques. Elles donnent un aperçu des défis auxquels la société civile tunisienne doit faire face, qu’il s’agisse de l’héritage de l’injustice, de la migration massive ou de la pollution grave. Simultanément, les œuvres jouent comme des glitches (failles) dans le système social et politique actuel qui peuvent ouvrir l’espace pour une prise de conscience et un changement.

L’exposition rassemble des installations vidéo, des sculptures, des photographies, ainsi que de nouvelles productions et des matériaux d’archives qui tracent des trajectoires à travers des espaces, confrontant des moments historiques et des désirs à travers les époques.

Le titre de l’exposition s’inspire d’un discours de l’écrivaine afro-américaine, féministe radicale, professeur et militante des droits civiques Audre Lorde, qui est une invitation à s’exprimer contre l’oppression et à agir.

La transformation du silence, organisé par Marianna Liosi, est l’un des résultats de la bourse 2021 sur la mémoire et la justice, au Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM), à Tunis. L’événement est le résultat d’une coopération entre le MECAM et La Boîte (Tunis), avec l’aimable soutien de Fatma Kilani.

Couverture médiatique (Lapresse , Justiceinfo )

MECAM au Deutscher Orientalistentag 2022 à Berlin

De gauche à droite: Elizabeth Bishop, Julius Dihstelhoff, Alyssa Miller, André Bank, Arbia Selmi et Shreya Parikh

Le jeudi 16 septembre, les anciens boursiers de l’IFG V du MECAM se sont réunis à Berlin, financés par les fonds propres de l’institution partenaire du MECAM, l’Institut allemand d’études mondiales et régionales (GIGA), pour participer à la réunion du centenaire du „Deutscher Orientalistentag“ (https://dot2022.de/). Cet événement a été une occasion fantastique pour les boursiers de se réunir trois mois après la fin de la bourse en personne à Tunis et leur a donné l’occasion de diffuser les résultats de leurs recherches. Les communications du MECAM ont été organisées en un double panel sur „Les identités et les croyances“, et divisées en deux sous-thèmes sur „Les identités musulmanes et la politique de solidarité“, et „Les imaginaires de l’autre“. Le panel a attiré beaucoup de monde, et les membres de l’auditoire ont posé de nombreuses questions et fait des commentaires critiques aux panélistes. En plus de présenter leurs recherches, les boursiers ont profité des nombreux autres panels sur la Tunisie et le Maghreb organisés dans le cadre de la conférence DOT-DAVO, ainsi que de la possibilité de nouer des contacts avec d’autres chercheurs dans ce domaine et de profiter des nombreuses attractions offertes par la ville de Berlin.

Composition du panel et participation

Panel 1: “Identities and Beliefs in the Maghreb I: Muslim Identities and the Politics of Solidarity”

Président : Alyssa Miller (GIGA-Hamburg)

Intervenants:

  • Guy Eyre, ABI Freiburg. Pious Paths Towards Politics? ‘Quietist’ Salafism and the Arab Revolts in the Maghreb
  • Alyssa Miller, GIGA-Hamburg. What Only a Mother Can Feel: The Promise and Limitations of Motherhood-based Solidarity in Tunisia.
  • Professor Elizabeth Bishop, Texas State University. Identities & Beliefs: The ‚M‘ in UGEMA

 

Panel 2: “Identities and Beliefs in the Maghreb II: Imaginaries of the Other”

Président : Hakki Taş (GIGA-Hamburg)

Intervenants:

  • Julius Dihstelhoff, Philipps-Universität Marburg / MECAM. The foreign perception of German foreign policy by the Tunisian Nahda Party in the context of the Tunisian transformation processes after 2010
  • Shreya Parikh, University of North Carolina at Chapel Hill / CERI-Sciences Po Paris. Hindaoui/a: The Racialized Imaginations of South Asian Bodies in the Middle East and North Africa
  • Arbia Selmi, chercheur ERC LIVE-AR Ceped- IRD / chercheur assoscié CMH-CMB-Forum Transregionale Studien. Tunisian Women’s Mobilizations for Equality: Identity, Beliefs and Unfinished Revolution?

Journée d’Etudes sur „Identités et Dynamiques Sociales“ à l’Université de Sfax

Les 24 et 25 juin, l’IFG V a rejoint ses partenaires du laboratoire ECUMUS de l’Université de Sfax pour une Journée d’Etudes sur le thème „Identités et dynamiques sociales“. La coordinatrice de l’IFG V, Alyssa Miller, a participé à l’ouverture et à la modération d’une des sessions. La boursière de l’IFG V Elizabeth Bishop a fait une présentation intitulée „Beautiful Patience : UGEMA Leaders in ‚Brotherly‘ Morocco, 22 October 1956“ et la boursière Shreya Parikh a parlé de „Gendered contructions of race in Tunisia“.

Visite à pied de l’IFG V dans l’ancienne Médina de Tunis avec le Dr. Jamila Binous

Le 2 juin, le groupe IFG V « Identités & Croyances » a fait une visite à pied de la vieille ville de Tunis, dirigée par le Dr Jamila Binous. Urbaniste et historienne, Dr Binous est spécialisée dans le patrimoine urbain et l’environnement bâti de la Médina de Tunis. Dr Jamila Binous elle est l’auteur de plusieurs livres sur la Médina de Tunis. La visite a commencé par un aperçu historique à travers l’étude de cartes puis, il y avait la Zawiya de Sidi Ibrahim al-Riyahi, Dar Lasram, et la mosquée Zitouna.

Échange entre l’IFG IV et Prof. em. Habib Ayeb lors d’un séminaire interne

Lors d’un séminaire interne, les boursiers de l’IFG IV ont eu le temps d’échanger avec M. Ayeb (Université Paris 8, Observatoire de la Souveraineté Alimentaire et de l’Environnement). Dr. habil. Steffen Wippel, qui est actuellement coordinateur du groupe de boursiers interdisciplinaires „Ressources et durabilité“, a participé à cette rencontre. Plus d’informations sur le programme de bourses de l’IFG IV „Ressources & durabilité“.

Tunis 16 mai 2022

Colloque InternationalApproches pour l’histoire de la langue BERBÈRE: Mise en perspective  d’une langue à travers les âges

Organisé par l’Université de Tunis, le Laboratoire du Monde Arabo Médiéval, la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et le Laboratoire Langues et Civilisations à Tradition Orale (CNRS, Paris). En partenariat avec : (1) L’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle ( AMVPPC), (2) la Bibliothèque nationale de Tunisie (BnT), (3) l’Institut National du Patrimoine ( INP), (4) l(Académie des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al-Hikma.

Tunis 26 – 28 mai 2022

Rencontre des membres de l’IFG V avec le critique de cinéma Kamel Ben Ouanes et la cinéaste Sarra Abidi

Le mercredi le 01 juin 2022, les membres de l’IFG V „Identités et croyances“ ont rencontré le critique de cinéma Kamel Ben Ouanes et la cinéaste Sarra Abidi à l’hôtel Majestic. C’était une occasion de parler avec Mr. Kamel de l’intersection historique de la politique et du cinéma en Tunisie (à travers l’institution du ciné-club). Aussi c’était une occasion pour les membres de l’IFG V „Identités et croyances“ de partager leur expérience d’utilisation du cinéma documentaire comme outil de recherche en sciences sociales. Cette dernière conversation était basée sur les expériences des boursiers dans un programme de formation aux techniques du film documentaire, dirigé par Sarra Abidi. Les boursiers participants ont bénéficié d’un apprentissage pratique et ont été guidés par une cinéaste professionnelle à travers les étapes de la conceptualisation, du tournage et de la post-production.

Rencontre IFG IV avec le réseau de recherche NATURAL RESOURCE EXTRACTIVISM IN LATIN AMERICA AND THE MAGHREB

L’IFG IV „Ressources et durabilité“ du MECAM a eu le plaisir d’accueillir des représentants du réseau de recherche „NATURAL RESOURCE EXTRACTIVISM IN LATIN AMERICA AND THE MAGHREB“ à leur réunion de groupe le 28 avril 2022.

Lors de cette réunion, Hannes Warnecke-Berger, le coordinateur du projet, a présenté le projet commun des universités de Marburg et de Kassel (https://extractivism.de/en/). Avec son approche comparative et transrégionale, le projet se considère dans un rôle intermédiaire, reliant deux des centres Merian, à savoir le Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb (MECAM) à Tunis et le Centro Maria Sibylla Merian de Estudios Latinoamericanos Avanzados (CALAS) à Guadalajara, au Mexique. Deux des membres du projet, Meret Jacob-Lakrimdi et Luíza Cerioli, qui travaillent sur le Maghreb, ont rendu compte de leurs projets individuels. Tandis que Meret travaille sur les espaces de négociation et les champs d’action pour les jeunes au Maghreb, Luíza étudie des interdépendances entre le système international et les plans de développement dans les sociétés extractivistes d’Amérique du Sud, d’Afrique du Nord et du Golfe. Rachid Ouaissa, qui est à la fois directeur du MECAM et du projet Extractivisme, a également participé à la réunion.

Excursion de l’IFG V à Sousse/Sfax/Kerkennah

Une excursion a été effectuée par les membres de l’IFG V à Sousse, Sfax et Kerkennah de 28 mars au 1er avril 2022, afin de rencontrer des acteurs sociaux et politiques. Cela a abouti à une série d’essais qui reflètent les rencontres au siège de l’UGTT et dans les espaces patrimoniaux des fiefs géographiques du syndicat. Le moment de la parution de la série s’est avéré fortuit, puisqu’il a coïncidé avec une grève générale déclarée par l’UGTT pour le 16 juin, en opposition aux réformes structurelles proposées par le FMI.  Outre un essai introductif rédigé par Alyssa Miller et Arbia Selmi, des essais indépendants d’Alyssa Miller, André Bank, Elizabeth Bishop et Arbia Selmi ont été publiés sur le #TRAFOBlog.

Bienvenue à l’IFG I „Esthétique et pratique culturelle“

Bienvenue à Tunis Interdisciplinary Fellowgroup I « Esthétique & Pratique Culturelle » ! Nous nous réjouissons d’accueillir les boursiers au MECAM du 18 mars au 3 avril 2022. Cela laisse aux membres de groupe IFG I un espace d’échange sur place. Pour plus d’informations sur les membres du fellowgroup, cliquez ici.

Destination Tunisia: Changing border regimes and Syrian displacement trajectories in the Global South 

Ce webinaire est présidé par Wael Garnaoui (Fondateur de the Border Studies Group, Université de Sousse), avec les intervention de  Dr. Ann Zuntz (MECAM & Université d’Edimbourg), Marwen Bounab (MADAR & Université de Sousse), Asma Ben Hadj Hassen & Francesco Teo Ficcarelli (Centre sur la Migration Mixte) et est modéré par Dr. Marouen Taleb (Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain, Tunis). La première partie du webinaire donne un aperçu des trajectoires de fuite des Syriens vers la Tunisie, en présentant les résultats d’un récent travail ethnographique de terrain mené par le Dr Ann Zuntz. La recherche comprend des entretiens avec des ménages syriens, des décideurs politiques et des fournisseurs d’aide en Tunisie ; il redirige l’attention des voyages Sud-Nord à travers la Méditerranée vers le mouvement Sud-Sud. L’étude démontre comment la migration d’avant-guerre et les liens commerciaux entre la Syrie et la Tunisie et le paysage migratoire complexe de la Tunisie ont façonné les conditions d’arrivée des Syriens. L’évolution des régimes frontaliers dans les pays d’accueil arabes a réorganisé les mouvements syriens à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, forçant les Syriens les plus pauvres à emprunter les itinéraires les plus longs, les plus dangereux et les plus chers pour atteindre la Tunisie. MMC clôture le webinaire avec des informations tirées des données d’enquêtes quantitatives recueillies au cours des deux dernières années auprès des Syriens résidant en Tunisie, qui mettront en lumière les itinéraires empruntés les plus courants, les expériences de voyage et les intentions pour l’avenir. Après les présentations, notre discutant Marouen Taleb répond avec ses commentaires et mènera à la session de questions-réponses.

Le webinaire se déroule le mardi 8 février 2022, de 17h00 à 18h30 (CET) (16h00 – 17h30 UTC) virtuellement sur Zoom après inscription sur eventbrite 

download here 

Dîner – rencontre avec les représentants des institutions allemandes basées à Tunis

Dans l’objectif de faire connaître le centre, qui se veut être une plateforme d’échange et de mise en commun des connaissances entre les chercheurs de Tunisie, du Maghreb et d’Allemagne, le « Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb » (MECAM) a organisé le 14 décembre dernier une réception dans ses locaux situé à l’Institut Supérieur des Études Appliquées en Humanités de Tunis (ISEAHT). Durant cette réception les deux directeurs du MECAM, Prof. Rachid Ouaissa et Prof. Khaled Kchir, avec la présence du président de l’Université de Tunis, Monsieur Habib Sidhom, ont eu l’occasion de présenter la structure du MECAM, et de ses grands axes de travail, aux différents représentants des institutions allemandes présentes en Tunisie. Cette présentation a continué autour d’un buffet dinatoire, avec un dialogue approfondi concernant les ambitions de ce centre et les possibles coopérations futures.

Dialogue Forum – „Impacts de la pandémie de Covid-19 sur la science et la recherche dans les régions partenaires des centres Merian“.

In their contribution to the Science Festival Globe21, the Merian Centers (represented by ICAS:MP – Delhi/India -; CALAS – Guadalajara/Mexico -; Mecila – Sao Paulo/Brasil – ; MIASA – Accra/Ghana -; MECAM – Tunis/Tunisia) will contribute from their perspective to a better understanding and general reflection on the immanent, but also the possible long-term implications of the COVID-19 crisis for research conditions in the Global South and international scientific cooperation, Merian Centres.

• Context information TÉLÉCHARGER 

Présentation du MECAM et de ses thématiques à l’Université de Tunis

MECAM cherche à remplir le rôle d’une plateforme d’échange et de mise en commun des connaissances entre les chercheurs de Tunisie, du Maghreb et d’Allemagne. Pour concrétiser cet échange, MECAM organise une réunion de dialogue intensif avec les chercheurs des principaux partenaires de MECAM, l’Université de Tunis, sur ses 5 priorités thématiques.

Digitalisation

Dans le cadre de la coopération entre l’Université de Tunis et l’Université de Marburg, cette table ronde a pour but d’explorer les perspectives de la digitalisation

Deutsch