#Identités & croyances

Les contributions à ce thème reflètent la manière dont les disparités liées à l’identité et aux croyances façonnent la (re)négociation des imaginaires, des visions et des modèles de l’avenir : Quelles disparités identitaires et croyances diverses sont disponibles et dominantes dans des contextes spécifiques ? Quelles sont leurs similitudes et leurs différences dans différents contextes sociaux et politiques ? Comment les disparités autour des identités et des croyances ont-elles évolué dans l’histoire récente et jusqu’à aujourd’hui, et quelles visions de l’avenir en découlent ? Pour répondre à ces questions directrices, les essais s’appuient sur une compréhension ouverte du concept d' »identités », englobant les aspects de l’idéologie, de l’ethnicité et de la religion.

Groupe de rédaction : Elizabeth Bishop (Texas State University ), Guy Eyre (King’s College London, Royaume-Uni), Shreya Parikh (Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, États-Unis / CERI-Sciences Po Paris, France), Arbia Selmi (Centre Marc Bloch, Berlin).

#Indentités &croyances

Malgré son rôle important dans l’histoire de la Tunisie, l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) est l’un des exemples les plus parlants de la perpétuation des inégalités entre les sexes en Tunisie. Le milieu syndical est considéré comme un univers masculin et est dominé par une culture patriarcale où les femmes, jusqu’à aujourd’hui, ne trouvent pas vraiment leur place.

=>TRAFO – Blog, 2022

#IDENTITÉS & CROYANCES / #MECAM

23. Juin 2022,  André Bank

Sur le plan international, le statut et le profil de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) ont été façonnés par trois grandes images : La première image émane de la participation active de l’UGTT à la révolution dite de Jasmin en 2011, lorsque ses dirigeants et ses membres ont protesté contre l' »ancien régime » du président Zine Abidin Ben Ali.

=>TRAFO – Blog, 2022

Une photographie située près du bas du mur a attiré mon attention lors de l’exposition Habib Achour à la section de Kerkennah de l’Union Générale des Travailleurs Tunisiens (UGTT). Une légende indique que la photographie en noir et blanc a été prise le 26 janvier 1978.

 

=>TRAFO – Blog, 2022

Publiée sur le webzine Nawaat, la sociologue Hela Yousfi a affirmé que le parti Ennahda – alors à la tête du gouvernement de transition de la Tunisie et partenaire dominant de la coalition de la « Troïka » – attaquait subrepticement l’UGTT en déversant des ordures devant ses antennes régionales.

=>TRAFO – Blog, 2022

Depuis sa fondation en 1946, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est passée du militantisme syndical à l’action politique. Grâce à sa participation à la lutte pour l’indépendance, aux côtés du mouvement de libération nationale dirigé par le parti du Néo-Destour, l’UGTT a bénéficié d’une légitimité historique sans pareille sur la scène politique tunisienne.

=>TRAFO – Blog, 2022

Je sors de chez moi, attiré par un étrange mélange de musique et d’agitation que j’entends en lisant, hésitant sur le fait de vouloir retourner marcher dans et à travers un espace public. Lorsque j’arrive à la source de ces sons sur la place Bab Souika – une « place » publique arrondie qui se trouve à une rue parallèle de chez moi – la foule est trop dense pour que je puisse avoir une vue claire de la performance qui est au centre de l’attention de tous.

=>TRAFO – Blog, 2022

Français